Apprendre à apprendre, partager les savoirs

Nos activités au Village des couleursInutile de faire comme ailleurs, cela n’a pas donné les résultats espérés.
Nos enfants ont peur, une image négative de leurs capacités, un enfermement dans le refus.
Nous avons à les apprivoiser dans des actions qui ne réveillent pas leurs angoissses.
Ainsi toutes nos activités pour apprendre prennent-elles racine dans la vie de chaque jour.
Ainsi de l’atelier cuisine pour lire soit une BD qui explique la marche à suivre, soit la recette en mots; mais aussi lire le temps, mesurer, calculer…
Ainsi de l’atelier travaux manuels… savoir jongler avec les centimètres, les centicilitres…
Ainsi de l’atelier lecture avec les Alphas, les 27 phrases dInizan, les phrases de nos activités…

Mais aussi dans la découverte des expositions des réalisations des autres classes, et la venue du bibliobus chaque mois pour découvrir les nouveaux livres d’enfance… Plaisir de lire.
Ainsi de l’atelier mathématiques où nous jouons à construire notre logique et les jeux des nombres.
Ainsi de nos sorties culturelles pour découvrir le monde qui nous entoure.
Ainsi de nos quatre heures de mouvements pour développer notre shéma corporel et sentir à travers notre corps l’équilibre, l’orientation spatiale…
Ainsi de l’atelier vélo pour apprendre le code de la route et découvrir des paysages.
Ainsi de l’atelier informatique pour être dans notre siècle et pouvoir accéder à cet univers et ne pas être « largué » par les technologies nouvelles.
Ainsi de l’atelier massage pour diminuer le stress et respecter notre bien-être physique et psychique…
Il y a aussi des ateliers de systématisation, d’entraînement. Il faut bien faire des gammes.
Tout document est issu de nos aventures! Est-ce à dire que nous n’approchons pas d’autres mondes? Tous les ateliers présentés plus hauts démontrent le contraire.